Turkménistan : Gilles Rémy, le dirigeant de CIFAL, reçu par le Président Gourbangouly Berdimoukhamedov.

Au cours de cette audience, le Président turkmène a salué le rôle historique de CIFAL dans le développement de la coopération économique et de la relation bilatérale entre la France et le Turkménistan.

Le Président-Directeur général de CIFAL a présenté au chef de l’Etat les principaux projets des entreprises françaises au Turkménistan, actives dans les secteurs du spatial, de l’énergie, des infrastructures et des transports.

Gilles Rémy a informé le Président du Turkménistan de l’avancée du projet de gazoduc TAPI (Turkménistan, Afghanistan, Pakistan, Inde) pour lequel CIFAL et son partenaire allemand ILF ont été sélectionnés pour réaliser les études d’ingénierie.

Le Président Berdimoukhamedov et Gilles Rémy se sont félicités de la relation de confiance qui unissent CIFAL au Turkménistan et ont affirmé leur volonté de poursuivre et approfondir la coopération bilatérale entre la France et le Turkménistan.

Gilles Rémy se voit décerner l’ordre de l’Amitié par le Président de Russie

Par décret du 10 avril 2017, le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a décerné l’ordre de l’Amitié à Gilles Rémy, président de CIFAL, en reconnaissance de son apport à la coopération entre la France et la Russie.

Créé en 1972, l’ordre de l’Amitié entre les Peuples, renommé Ordre de l’Amitié en 1992, est une décoration honorifique et civile russe.

3 mars 2017 : CIFAL, partie prenante de l’exposition « 25 ans de relations diplomatiques / 25 ans de relations économiques » à Achgabat.

À l’occasion du 25ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et le Turkménistan, la Chambre de commerce France-Turkménistan (CCFT) a inauguré le 3 mars une exposition sur les réalisations des entreprises françaises durant ce quart de siècle et sur leurs projets de coopération.

CIFAL, membre fondateur de la CCFT et première société française à s’implanter au Turkménistan après l’indépendance, a présenté sur un stand ses réalisations et ses projets aux côtés d’autres entreprises françaises comme Airbus, Alstom, Bouygues, Dresser-Rand, Oberthur, Schneider Electric, Thales, Total ou Vinci.

Article de Gilles Rémy paru dans le numéro spécial Perspectives 2017 de la revue « Entreprendre à l’international » N°590 février/mars 2017.

Asie Centrale – Caucase

2017, une politique caspienne pour la France ?

Les pays de la région Asie centrale et mer Caspienne vivent la fin d’un cycle économique et politique, et la France a aujourd’hui l’opportunité unique de devenir le seul acteur occidental majeur dans cette région qui est un carrefour clé entre l’Asie et l’Europe.

LaUne officielle_site

Coopération de CIFAL et ILF dans le cadre du projet TAPI.

Après avoir gagné un appel d’offres, la société ILF Beratende Ingenieure a signé le 17 janvier 2017 un contrat avec la société TAPI Pipeline Company Limited pour réaliser les services de consulting (Project Management & Front End Engineering Design) d’ici à début 2018 en vue de préparer la décision finale d’investissement (Final Investment Decision – FID) du projet TAPI (gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde).

CIFAL coopère avec ILF depuis 2015 sur ce projet et assure des services de sous-traitance technique et de ressources humaines.

 

21ème conférence Oil & Gas Turkmenistan : CIFAL s’engage dans le développement du projet TAPI.


Lors de la conférence, Jürgen Krahn, Directeur exécutif de CIFAL Groupe et Stefan Bürkle, Directeur général d’ILF Engineering, ont présenté les prestations que les deux compagnies proposent en partenariat en matière d’ingénierie générale du projet.

Jürgen Krahn a par ailleurs exposé aux conférenciers la gamme de services que CIFAL est en mesure de proposer pour le développement du projet TAPI.

A la veille de la conférence, le Vice-président du Cabinet des Ministres en charge du Pétrole et du Gaz, Yagshigeldy Kakaev, a reçu une délégation d’ILF Engineering et de CIFAL conduite par Gilles Rémy, PDG de CIFAL Groupe.

Participation de CIFAL à la réception en l’honneur du 25ème anniversaire de l’Indépendance du Turkménistan, Paris.

L’ambassade du Turkménistan en France et la Chambre de Commerce France-Turkménistan (CCFT) ont organisé conjointement une grande réception le 14 novembre 2016 pour célébrer 25 années d’indépendance et de présence française au Turkménistan.

Cet événement diplomatique et économique s’est tenu dans les prestigieux salons de l’Académie diplomatique, avenue Hoche.

S.E. Tchary Niiazov, ambassadeur du Turkménistan en France et Gilles Rémy, président de la CCFT, ont accueilli personnellement les nombreux représentants des milieux diplomatiques, politiques et économiques en relation avec le Turkménistan.

La manifestation a réuni des élus nationaux, parmi lesquels Mme Colette Langlade, présidente du groupe d’amitié France-Turkménistan de l’Assemblée nationale, M. le sénateur Claude Haut, vice-président du groupe d’amitié France-Asie Centrale du Sénat, M. Jean-Marie Cambacérès, président de la section des affaires européennes et internationales du Comité économique, social et environnemental, des diplomates de divers pays proches du Turkménistan ainsi que de hauts représentants de l’administration française comme Florence Mangin, directrice Europe continentale du ministère des Affaires étrangères et François Delahousse, ambassadeur de France à Achgabat.

Grand connaisseur et ami de longue date du Turkménistan, M. Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre, est également venu honorer de sa présence cette soirée placée sous le signe des échanges entre acteurs de la relation franco-turkmène.

Les dirigeants des entreprises membres de la CCFT, dont CIFAL fait partie, qui constituent le socle de la coopération économique entre les deux pays, ont pu présenter leurs réalisations et leurs projets aux nombreux et divers invités.

Jean-Loïc Galle, président de Thales Alenia Space et Olivier-Marie Racine, directeur général de Bouygues construction ont témoigné de leur expérience d’un quart de siècle au Turkménistan. Ils ont mis en avant le potentiel de nos entreprises dans l’accompagnement de la modernisation de ce pays ami.